En route vers la congestion…

un stethoscope rose

Tout le monde sait que le système de santé est en manque d’infimières. Je ne comprend pas pourquoi que la technique en soins infirmiers soit aussi décourageante pour les jeunes étudiantes. Je connais personellement 8 étudiantes et selon leur dires, les enseignantes en soins ne sont pas de vraies professeures. Ce sont soit de vieilles infirmières blasées du métier ou de jeunes infirmières qui n’en peuvent plus de faire des 60-70 heures semaines. Vous vous dites sûrement que je fais un peu trop de généralisation… j’espère, car sinon le taux de réussite serait encore moins élevé qu’il est en ce moment. Je trouve que les élèves sont trop jugés rapidement et elles se sentent délaissées par leurs professeurs. Nous avons tous nos mauvaises journées et vous aussi chères professeures. Si on veux que notre système de santé ne manque pas d’infirmières, il faudrait commencer par la base … la formation.